Steven Bernstein – Sexmob – D’Jazz Nevers 2011

Réalisateur:             Samuel Thiebaut

Festival:                    D’Jazz Nevers Festival 2011

Line-up: Steven Bernstein : trompette à coulisse/ Briggan Krauss : saxophone alto/ Tony Scherr : contrebasse et basse électrique/ Kenny Wollesen : batterie, percussion

 

Directeur musical des fameux Lounge Lizards qui initièrent au tournant des années 80 ce mélange entre jazz, pop et rock d’avant-garde devenu l’idiome de base de la scène post jazz contemporaine, le trompettiste new-yorkais Steven Bernstein s’est toujours appliqué à remettre à plat en un grand mouvement d’irrévérence démocratique tous les genres et styles établis pour rendre compte au plus près des pulsions et pulsations de notre monde globalisé en éternelle recomposition. Qu’il revisite aujourd’hui les jungles ellingtoniennes ou s’aventure dans le petit théâtre baroque des ritournelles de Nino Rota, Bernstein, à la tête désormais du groupe Sex Mob, demeure fidèle à cette esthétique résolument hybride, à la fois populaire et expérimentale.

Mélange hérétique de free jazz et de rock bruitiste, de jungles technoïdes mutantes et de mélodies pop, de R’n’B New Orleans et de reprises de musiques de film ou de série TV, sa musique sonne plus que jamais comme la « bande sonore » drôle et corrosive de notre époque cosmopolite, interconnectée et gentiment déboussolée.

Article Global Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Eli Pets

Leave a Reply