Concert: Seun Kuti & Egypt 80 invitent Soweto Kinch et David Neerman à Jazz sous les pommiers

Réalisé par Samuel Thiebaut – Production Oléo films – Sombrero and co

Seun Kuti est le plus jeune fils du grand Fela, et est, d’une certaine manière, celui qui a repris le flambeau avec le plus de fidélité. Car c’est à la tête d’Egypt 80, le groupe de son père –que Seun a lui-même intégré enfant comme choriste, puis comme saxophoniste- qu’il se produit désormais. C’est donc en présence d’un afrobeat « canal historique » que l’on se trouve. Tant dans sa forme, un funk jazz nourri de rythmes africains, en appuie sur l’hypnotique pattern en 6/8 de Tony Allen.Avec lui, le génial saxophoniste/rappeur britannique Soweto Kinch, improbable progéniture de John Coltrane et de KRS One, et David Neerman, dont l’onirique vibraphone avait déjà eu l’occasion de nous séduire lors de sa collaboration avec Lansiné Kouyaté au Cosmo Jazz de Chamonix (également à l’affiche de l’édition 2010 de Jazz sous les pommiers).

Article Global Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Eli Pets

Leave a Reply